Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le fruit du dragon

Pitaya - Fruit du dragon

Cactus hémiépiphytes - Hylocereus undatus - Ton keo mang kon
 

Le cactus hémiépiphyte  de l’espèce, Hylocereus undatus, de la famille des Cactacée [1]. 
Cette plante n'est pas une plante épiphyte au sens strict puisque, bien que grimpant sur le tronc des arbres, ses racines sont dans le sol, duquel elles tirent leur nourriture. Hylocereus undatus est donc plus précisément un cactus grimpant.
Ce cactus a nom en thaï, ต้นแก้วมังกร (ton keo mang kon - arbre cristal dragon), il n’en a pas en français. Le fruit lui s'appelle le fruit du dragon. Ce nom lui vient indirectement du Vietnam : les colons français ont introduit ce cactus en Indochine à la fin du XIXe siècle. Les Vietnamiens ont baptisé son fruit thanh long c'est à dire "fruit du dragon" car la plante qui le produit grimpe en s'enroulant sur les troncs d'arbre en évoquant la forme d'un dragon, un animal mythologique omniprésent dans toute l'Asie. Le fruit du dragon cultivé dans les provinces de Binh Thuan, Ninh Thuan, Dong Nai et Long An est le produit phare pour les exportations de fruits du Vietnam .

Cacatus - Pitaya

Le cactus possède de nombreuses tiges mesurant de 6 à 12 mètres. Des racines aériennes lui permettent de s’accrocher aux arbres.

Pitaya - Fruit du dragon - Rouge

Les cactus à fruit du dragon comprennent quatre principaux genres : Cereus Mill. ; Hylocereus Britton & Rose ; Selenicereus (A.Berger) Riccob.  ; Stenocereus Britton & Rose.
Parmi ces genres, on peut dénombrer seize espèces distinctes d’Hylocereus  qui ont des qualités ornementales exceptionnelles dues à la beauté de leurs grandes fleurs nocturnes de quinze à vingt-cinq centimètres de diamètre  et des pétales blancs [2]. Cette grosse fleur est comestible, on en fait également du thé.
 Sa fleur blanches mesure jusqu’à trente-cinq centimètres de long et centimètres de diamètre. Son odeur rappelle celle de la vanille. Elle est auto-stérile et ne peut donc pas se féconder elle-même, une pollinisation croisée avec d’autres plants est indispensable.

Fleur - Pitaya - Fruit du dragon

Fleur de cactus du fruit du dragon


Lorsque la plante originaire du Mexique a été importée au Vietnam par les colons français au début du XIXe siècle, les fruits étaient alors réservés à la famille royale puis à la bourgeoisie locale.
La pollinisation des Hylocereus est effectuée naturellement par des chauve-souris en Amérique, ailleurs il faut avoir recours à une pollinisation manuelle, en utilisant deux clones différents de la même espèce, ou deux espèces différentes, (Hylocereus undatus et Hylocereus purpusii par exemple).
En Thaïlande et dans les pays tropicaux plusieurs espèces sont cultivées. Le fruit est appelé pitaya (ou pitahaya) en anglais, un mot d’origine taïno [3] (fruit écailleux), une appellation que l'on retrouve souvent, anglicisme oblige. Seize variétés sont cultivées, ce qui rend difficile la classification botanique des fruits commercialisés. Seules quelques espèces sont cultivées pour leurs fruits. Le fruit du dragon possède une peau rose, jaune [4] ou mauve fluo couverte d’écailles foliacées. Sa chair est blanche [5] ou rouge [6] est emplie de petites graines noires. Il peut peser jusqu’à huit cents grammes.

Le fruit du dragon est généralement consommé frais. Son goût est doux, peu sucré, avec une légère acidité. Sa saveur change en fonction du type du fruit, celle du fruit à la chair rouge est plus accentuée elle est parfois semblable à celle du kiwi (Actinidia deliciosa). Les fruits peuvent être transformés en sorbets, en jus ou en vin. Bien que leurs petites graines, semblables à celle du sésame noir, soient absorbés avec la chair du fruit, elles ne sont pas digérées.

Santé
Le fruit du dragon est très récent en Asie, elle n’est donc pas utilisée dans la médecine traditionnelle asiatique. 
En Amérique centrale il est censé posséder des vertus médicinales, en particulier dans le domaine digestif. Les corps gras contenus dans ses graines ont un effet laxatif. 
Le fruit du dragon contient des fibres, des minéraux, des vitamines, des antioxydants et de la bétacyanine [7].

Le fruit du dragon rouge, a une faible teneur en vitamine [8]. Par contre sa pulpe est riche en antioxydants comme la bétacyanine [9] et contient des composés phénoliques.
Le fruit du dragon permet de réduire le taux d’acide urique et favorise la prévention de la goutte.

Notes

[1] Les Cactaceæ de l’ordre des Caryophyllales ont un peu moins de 200 genres différents lesquels comptent entre 1.500 et 2.000 espèces, qui poussent dans des régions semi-désertiques tempérées chaudes et tropicales, à l’origine d’Amérique centrale. Les Cactaceæ comportent de nombreuses espèces cultivées, dont 250 espèces fruitières ou industrielles. 
Le genre Opuntia Mill. est cultivé pour son fruit, la tuna ou figue de barbarie et comme hôte de Dactylopius coccus O. Costa, la cochenille dont on extrait le carmin.

[2] À l’exception de H. stenopterus et de H. extensus dont les pétales sont rosés ou rougeâtres.

[3] Les Taïno sont une population de l’île d’Hispaniolia (Saint-Domingue) dans les Caraïbes. 
Les Taïno ont été exterminés par les maladies espagnoles et par l’esclavage. Sur les 400 000 Taïno qui vivaient sur Hispaniola, au moment de l’arrivée des Européens, moins de mille avaient survécu trente ans plus tard. Ils auraient totalement disparu aujourd’hui.

Dance Taino Cuba

Danse Taïno à Cuba

On doit au taïno, outre pitaya les mots goyave, manioc, pagayer, hamac, barbecue, ouragan ou tabac, parvenus à nous au travers de sabirs espagnols.

[4] Selenicereus megalanthus
appartient à un genre botanique de la famille des Cactaceae différent de Hylocereus.

Pitaya jaune

Fruit du dragon jaune - Selenicereus megalanthus


Le Cierge de Sélène nom qui doit son origine à la déesse grecque Séléné, cierge fait référence à l’ouverture nocturne des fleurs. Ces fleurs magnifiques sont appelées Reines-de-la-Nuit. Elles ne s’ouvrent qu’une fois, de la nuit à l’aube. Les fruits sont généralement rouges sauf le fruit de Selenicereus megalanthus, connu sous le nom de fruit du dragon jaune.

[5] Hylocereus undatus

[6] Hylocereus polyrhizus

[7] La bétacyanine, abondante dans la variété à chair rouge, Hylocereus polyrhizus, est une bétalaïne, est un pigment azoté rouge violacé que l’on trouve aussi dans la betterave (genre Beta) d’ou le pigment tire son nom. Les bétacyanines renforcent le système immunitaire et aident à purifier le sang. La bétacyanine colore en rouge les urines de certaines personnes.

[8] Entre 110 et 170 mg par gramme de pulpe fraîche

[9] Entre 0,30 et 0,40 mg

Visitez et découvrez la Thaïlande avec Safarine Tours

Pont Môn de Sangklaburi

Safarine, le spécialiste du tour privé, pour une expérience personnalisée et un voyage inoubliable.

Vous décidez.

Nous organisons !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Safarine News


Voir le profil de Safarine News sur le portail Overblog

Commenter cet article

je sais pas 21/11/2019 18:57

bien