Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les survivants du chemin de fer de la mort veulent que leurs histoire soit racontée.

 
Les survivants malaisiens de la Ligne de chemin de fer de la mort et leurs proches veulent une place dans les livres d'histoire nationaux et un monument pour leur mémoire à construire à Kuala Lumpur.
 
Chandrasegar montre le type de voiture de chemin de fer qui a été utilisée par les Japonais pour transporter des prisonniers de guerre pour travailler sur la Ligne de chemin de fer de la mort.
Le président du "Death Railway Interest Group "(DRIG), Chandrasegar Ponnusamy, a exprimé sa déception quant à l'absence d'importance ou de mention accordée aux Asiatiques, et encore moins à ceux originaires de la Malaisie, bien qu'ils aient formé 80% de la main-d'œuvre. Il a découvert cela après des rencontres à l'Universiti Malaya’s History Department and National Archives. "On m'a dit qu'ils n'avaient pas assez de documentation sur les gens du pays qui travaillaient et qui sont morts pendant la construction", a déclaré Chandrasegar.

Lire la suite sur Facebook
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Safarine News


Voir le profil de Safarine News sur le portail Overblog

Commenter cet article