Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le liseron d'eau

Le liseron d'eau est parfois appelé épinard d'eau.
En thaï il est connu sous l'appellation de pak bung (ผักบุ้ง), terme familier pour phak-tot-da-yot (ผักทอดยอด).
 

Liseron d'eau


Le liseron d’eau (Ipomoea aquatica) est une plante semi-aquatique  du même genre que la patate douce, de la famille des Convolvulaceae, aux fleurs souvent blanches, mauve pâle ou d’un bleu intense. Il est connu sous le nom de trokuon au Cambodge, pak bong au Laos, rau muống au Vietnam et swamp morning-glory en anglais...

Le liserton d'eau pousse toute l’année le long des rivières , dans les lacs d'eau douce, les étangs, et les rizières, et ce partout en Asie du Sud et en Chine méridionale. Il est commun, largement répandu. On le trouve aussi dans tous les marchés thaïlandais si on ne peut le cueillir soi-même.  Ce sont les différents conflits armés en Indochine qui ont assuré à ce légume sa renommé internationale.
Au goût proche de celui de la patate douce (Ipomoea batatas), on en consomme les feuilles et les tiges, dans les soupes ou sautés au wok, parfois en salade. Dans la cuisine thaïlandaise, le liseron d’eau est sauté avec des piments, de l’ail, des cacahuètes concassées et de la sauce soja. Il est un composant essentiel du Pak bung fai daeng  (ผัดผักบุ้งไฟแดง). On peut facilement varier les goût en ajoutant  du sucre de palme, du gingembre, du galanga, de la sauce d’huître.

Pak boung fai daeng
Pak boung fai daeng

Liseron d'eau sautés avec piments et sauce d'huitre

Il accompagne idéalement les crustacés, les poissons frits ou les viandes caramélisées. Sa saveur rafraîchissante équilibre les plats épicés. Le liseron d’eau est parfois utilisé pour la salade de papaye verte (som tam) connue pour ses dizaines de variantes,. On le trouve aussi dans les currys comme les kaeng som, des curry acide (som : orange, acide).

D’un point de vue médicinal,  on reconnait un effet hypoglycémiant de l’Ipomoea aquatica. Il inhibe l'absorption intestinale du glucose. Les Thaïlandais le recommande dans la gestion du diabète gestationnel et la prévention des effets secondaires chez les mères et leurs bébés.
 

graines liserons d'eau


Ce qui est moins connu c'est la présence d'acide lysergique dan les graines de certaines variétés de d'Ipomoea (par ex Ipomoea tricolor, appelée Belle-de-Jour en français) contiennent une tryptamine naturelle, nommée acide lysergique amide (LSA), qui est proche du LSD. L'ingestion de 200 à 300 graines produit un effet équivalant à 300 microgrammes de LSD. On a décrit des hallucinations très vives, visuelles et tactiles ainsi qu'une sensibilité accrue aux couleurs. Les symptômes sont un rougissement de la face, la nausée, la mydriase, la diarrhée et l'hypotension. Au Mexique, Ipomoea tricolor est consommé comme hallucinogène depuis fort longtemps et les graines de cette plante entrent dans la préparation d'une boisson. Il n'y a pas d'étude sur le liserons d'eau. 

Lire aussi

La pomme à coque ou Kawista (Limonia acidissima)

Le poivre long, une longue histoire de saveurs...

Manger léger pour les  fètes de fin d'année ?

Le nam ngiao, une soupe de nouilles de la cuisine des Tai yai

Escapade gourmande chez les Môn de Sangkhlaburi

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Safarine News


Voir le profil de Safarine News sur le portail Overblog

Commenter cet article