Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le sepak takro

Belle opposition au sepak takro


Le sepak takro - เซปักตะกร้อ (RTGS sepak takro [1]) est un sport d’équipe, assez semblable au volley-ball, qui se pratique dans les pays d’Asie du Sud-Est : Indonésie, au Laos, en Malaisie,et en Thaïlande où il est considéré comme sport national à l’égal de la boxe thaïlandaise (muai thai).
Le sepak takro est un des sports les plus passionnants et spectaculaires du monde. C’est sport accessible à tout un chacun car il est peu onéreux, nécessite peu de moyens matériels et humains : une balle, un terrain de la dimensions d’un court de badminton, trois joueurs pour former une équipe.
Sepak takro
En Thaïlande, le sepak takro est souvent désigné par le seul terme takro quand il s’agit d’un divertissement. En Europe, il est parfois désigné par kick volley-ball.

 

Balle traditionnelle de sepak takro
Balle traditionnelle de sepak takro

 

Histoire

Le sepak takro est un sport dont l'origine asiatique exacte n'est pas connue. Au XIe siècle, une variante du sepak takro était déjà joué dans les pays du sud-est asiatique. Les joueurs formaient un cercle et devaient garder la balle traditionnelle [2] en l’air aussi longtemps que possible. Ce jeu en cercle reste encore très populaire aujourd'hui.
La preuve historique la plus ancienne montre que le jeu a été joué dans le sultanat de Malacca du XVe siècle , car il est mentionné dans le texte historique malais, Sejarah Melayu (Annales malaises). [5]

En Indonésie , le sepak takro s'est propagé de Malacca à travers le détroit aux îles Riau et à la région allant de Riau à Sumatra dès le XVIe siècle, où il est également appelé sepak raga en langue locale malaise, à cette époque. certaines zones de Sumatra faisaient partie du sultanat de Malacca. De là, les Malais se sont dispersés à travers l'archipel et ont introduit le jeu aux Bugais à Sulawesi. Ensuite, le jeu s'est développé en tant que jeu traditionnel Buginese qui s'appelle raga (les joueurs sont appelés pa'raga).
À Bangkok, les peintures murales du Wat Phra Kaeo, construit en 1785, représentent le dieu hindou Hanuman jouant au sepak takro dans un anneau avec une troupe de singes . D'autres récits historiques mentionnent le jeu plus tôt sous le règne du roi Naresuan (1590-1605) d' Ayutthaya. Le jeu est resté sous forme de cercle pendant des centaines d'années, et la version moderne de sepak takraw a commencé à prendre forme en Thaïlande au début des années 1740. En 1829, la Siam Sports Association a rédigé les premières règles du takro. Quatre ans plus tard, l'association introduit le filet de volley-ball et organise le premier tournoi public. Aprè-s quelques années seulement, le takro a été introduit dans les écoles siamoises.
Aux Philippines, le sport est appelé sipa et, avec les arts martiaux traditionnels, a survécu à la colonisation espagnole de trois siècles. C'est un sport populaire joué par les enfants aux Philippines. Il a été le sport national des Philippines jusqu'à ce qu'il a été remplacé par l'arnis [6] en 2009. Le sepak takro est inclus dans le programme d'études élémentaires et les lycées des Philippines.
Au Myanmar , ou en Birmanie, il est nommé chinlone, au Laos kator, au Vietnam cầu mây, en Indonésie raga.

Certains pensent que de nombreuses variantes du jeu avaient évolué à partir du cuju , un ancien exercice militaire chinois, où les soldats essayaient de maintenir en l'air un volant à plumes en le faisant aller et venir entre deux personnes. Au fur et à mesure que le sport ce développait, le cuir et les plumes de poulet ont finalement été remplacées par des balles faites de bandes de rotin tressées.

En 1965 la création d’une fédération de l’Asian Sepak takro Federation (SATAF) va diffuser ce sport et lui octroyer le nom de Sepak Takraw et établir des règles de jeu précises.
En 1996 la création de l’ISTAF (International Sepak Takraw Federation) institutionnalise ce sport et le fait reconnaître au niveau international

Balles de sepak takro
Balles de sepak takro


Ce sport se pratique avec une balle traditionnellement en rotin tressé [3] de 15 cm de diamètre environ et pesant 200 grammes. Le terrain de mesure 13,40 m sur 6,10 m, séparé en deux camps par un filet disposé à 1,55 m de hauteur. Aujourd’hui il existent plusieurs ligues dont les règlements varient avec des balles de différentes couleurs, grosseurs et poids.

Sepak takro

Duel au sepak takro
Duel au sepak takro


Un équipe de trois joueurs évolue sur l’étendue de son camp ou à l’extérieur des limites pour rattraper une balle venant de leur équipe.
Les joueurs peuvent se faire trois passes entre eux ou à eux-mêmes, avant de renvoyer la balle dans le camp adverse par-dessus le filet.
Les joueurs doivent utiliser (principalement) leurs pieds, leurs genoux, leurs épaules ou leur tête.
Les bras ou les mains sont interdits.

L’équipe marque un point quand la balle touche le sol dans le camp adverse ou si les joueurs adverses envoient la balle hors du terrain.

Règlement

Le match

Le match n’est pas limité dans le temps.
Le match se joue en deux manches, une manche est remportée par une équipe lorsqu’elle atteint 21 points.
En cas d’égalité, une troisième manche [4] est disputée et remportée par l’équipe qui atteint les 15 points.

l'équipe

Une équipe (reku) comporte trois joueurs : deux joueurs, de champ appelés apit kiri et apit kanan , et un joueur de centre faisant aussi office de serveur dénommé tekong .
Un seul remplacement de joueur est autorisé en cours de partie.

Les fautes

- le tekong ne garde pas un pied dans le cercle de service ou que son pied touche la ligne du cercle.
- le service est effectué alors que les ailiers ne sont pas dans leur quart de cercle ou qu’ils marchent sur la ligne de leur quart de cercle.
- au service, les autres joueurs se trouvent en dehors des limites du terrain.
- pendant le jeu, un joueur touche le filet ou les poteaux avec son corps ou ses vêtements.
- un joueur touche la balle avec sa main ou son bras.
- un joueur porte la balle.
- la balle glisse sur le corps d’un joueur.
- une équipe effectue plus de trois touches de balle.
- un joueur passe son pied au-dessus du filet afin de contrer un adversaire.
- un joueur touche la balle dans le camp adverse.
- la balle touche le plafond ou le mur.

Fédération internationale : International Sepak Takraw Federation
Autres appellations : anglaise : takraw, kick volley-ball.
Principale instance : King’s Cup World Sepak takraw Championships.
En France : Association française de Sepak Takraw

Notes

[1] Du malais-indonésien sepak, qui signifie donner un coup de pied, et du thaïlandais takro, balle.
[2] D’un diamètre compris entre entre 40 et 43 cm et d’un poids de 360 à 400 g.
[3] La balle traditionnelle est souvent remplacée aujourd’hui par une balle en plastique.
[4] Le jeu décisif , tie-break en anglais.
[5] Les annales malaises décrivent en détail l'incident de Raja Muhammad, un fils du sultan Mansour Shah qui a été accidentellement frappé avec une balle en rotin par Tun Besar, un fils de Tun Perak , dans un jeu de sepak raga. La balle a heurté le couvre-chef de Raja Muhammad et l'a fait tomber au sol. Dans la colère, Raja Muhammad a immédiatement poignardé et tué Tun Besar, après quoi certains des parents de Tun Besar ont riposté et voulaient tuer Raja Muhammad. Cependant, Tun Peraka réussi à les retenir d'un tel acte de trahison en disant qu'il n'accepterait plus Raja Muhammad comme l'héritier du sultan. À la suite de cet incident, le sultan Mansur Shah a ordonné à son fils de sortir de Malacca et l'a fait installer comme souverain de Pahang.
 

L'arnis le sport national des Philippines
L'arnis le sport national des Philippines


[6] L'arnis, également connu sous le nom de kali ou eskrim , est le sport national et l'art martial des Philippines. Les trois sont des termes synonymes à peu près interchangeables pour les arts martiaux traditionnels des Philippines (Arts martiaux philippins, ou FMA) qui mettent l' accent sur le combat avec des bâtons, des couteaux, des armes blanches et diverses armes improvisées , ainsi que la "main ouverte" ou techniques sans armes.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Safarine News


Voir le profil de Safarine News sur le portail Overblog

Commenter cet article