Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amoureux éconduits vos larmes seront du miel...

Lisotrigona cacciae, Lisotrigona furva et Pariotrigona klossi (Meliponini, Apidae) boivent le larmoiement (les larmes) des yeux de l'homme dans plus de deux-cent-soixante-deux cas survenus naturellement dans une dizaine de sites au nord et au sud de la Thaïlande durant toute l'année. 

Lisotrigona cacciae, une abeille qui s'abreuve aux larmes humaines...
Lisotrigona cacciae, une abeille qui s'abreuve aux larmes humaines...


Le Journal de la Société entomologique du Kansas a publié une étude de chercheurs thaïlandais [1] selon laquelle certaines espèces d’abeilles Lisotrigona que l’on trouve seulement en Thaïlande et qui sont démunies de dard ont un faible pour les larmes humaines. 
Quelques unes ont également été observées sur les yeux de zébu et de chien, indiquant un probable large éventail de mammifères hôtes.
Sur l'homme, les abeilles sont des visiteurs relativement doux, la plupart du temps elles atterrissent sur les cils inférieurs souvent imbibés de larmes. Elles sont en général solitaires, mais de temps en temps elles se retrouvent de cinq à sept par œil. 


Plus rarement, elles consomment de la sueur, un comportement présent chez onze autres espèces de meliponines anthropophile qui ne sont pas lachryphages.

Neuf autres espèces de meliponine ne sont pas anthropophile (antropophile, se dit des êtres qui aiment vivre au contact de l'homme).

On retrouve ces deux phénomènes chez un certain nombre de papillons qui fréquentent les mammifères.

Chez les abeilles cette pratique est comparable à la consommation d'eau potable, mais elle est liées aussi à une stratégie d'alimentation pour satisfaire les besoins en sel et/ou en protéines. Les Lisotrigona cacciae, Lisotrigona furva et les Pariotrigona klossi boivent les larmes pour leur teneur élevée en protéines, en plus et/ou en lieu et place du pollen, plutôt que seulement pour les sels et l'eau. 
Il existe pourtant un danger potentiel de transmission d'agents pathogènes de par la visite des yeux par les abeilles.

Abeilles qui boivent des larmes humaines
Abeilles qui boivent des larmes humaines

 

Notes :

[1] : Bees (Hymenoptera: Apidae) That Drink Human Tears.
- Hans Bänziger (Department of Entomology, Faculty of Agriculture, Chiang Mai University,Corresponding author: e-mail: sangda.h@chiangmai.ac.th) ;
- Somnuk Boongird (Department of Agricultural Technology, Faculty of Science, Ramkhamhaeng University, Bangkok) ;
- Prachaval Sukumalanand (Department of Entomology, Faculty of Agriculture, Chiang Mai University) ;
- Sängdao Bänziger (Department of Animal Science, Faculty of Agriculture, Chiang Mai University).
- publié le 12 mars 2009.
[2] : L'ophthalmotropie est le fait d'être attiré par l’œil,  La lachryphaie est le fait de boire les larmes.

Découvrez la Thailande avec Safarine Tours

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Safarine News


Voir le profil de Safarine News sur le portail Overblog

Commenter cet article