Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La fabrication de la flûte de Thaïlande, le khlui

Pensons-nous jamais d'où viennent ces khlui ? Qui a percé chaque trou pour créer de la musique?
Facteur d'instruments à vent un métier que nous avons du mal à imaginer. Comment travaille-t-il ? comment vit-il ? Quels sont les défis et l'avenir de sa profession ?

Fabrication artisanale de khlui près de Bangkok
Fabrication artisanale de khlui près de Bangkok

Suanai Klinbup

Suanai Klinbup est un fabricant de khlui de la quatrième génération de la famille Klinbup, qui a hérité de la science et de l’art de la fabrication des khlui depuis plus de 200 ans depuis que ses ancêtres du Laos, sont arrivés au Siam.
Suanai pense que préserver la connaissance de la fabrication de khlui ne consiste pas simplement à reproduire la flûte à l'identique. Mais à  faire évoluer  l'instrument afin de le rendre contemporain et meilleur.
L’un des souvenirs d'école les plus marquants des lycéens thaïlandais comporte un khlui en plastique blanc faite de tuyaux en PVC.

Pi Chang avec un couteau traditionnel
Pi Chang avec un couteau traditionnel

Nous vous convions à rencontrer ici, un facteur d'instruments à vent : Pi Chang-Suanai Klinbup, facteur de la quatrième génération de la famille Klinbup qui connaissent la flûte depuis leur plus tendre enfance. 

La communauté lao de Bang Sai Kai à Thonburi, s’est installée il y a 200 ans. Elle était constituée de prisonniers de guerre originaires de Vientiane. Ils ont alors mis à profit leurs connaissances en matière de fabrication de flûtes et de cannes.


Bien connaître le son !

Le khlui peut être fabriquée à partir de n'importe quel type de bambou ou de bois dur, sans plastique ni caoutchouc  Que ce soit du palissandre, du bois de rose siamois, de l'ébène, du fromager rouge (kapokier rouge), du dalberge, du mabolo, etc. Chaque type de bois donne un son différent. 
"Dans le passé, notre maison ne fabriquait que des khlui en bois de roseau. Mais aujourd'hui, il existe des khlui en plastique, en bois massif, en bois précieux... ".
Pour un bon facteur d'instruments, il est important de connaître la véritable nature de chaque type de bois. Vraiment comprendre et analyser le son du khlui, vérifier, comparer pour voir si chacun répond à la norme répond ou non.

Tournage du bois
Tournage du bois


Lors que le bois désiré a été sélectionné, le facteur va d'abord le découper en barres carrées, puis en forme cylindrique, le tourner jusqu'à ce que la surface soit bien lisse. Ensuite, à l'aide d'une perceuse le percer de part en part.

"Chaque étape de la fabrication d'un khlui est difficile. Elle nécessite beaucoup de précision sans la moindre petite erreur. Pi Chang souligne que "le facteur ne peut pas seulement avoir de l'amour, il doit faire preuve de calme et de patience. Parce que chaque étape nécessite un précision au millimètres près, en commençant par le forage du khlui, qui doit être rigoureux. Il faut s'assurer de la stabilité du foret, qu'il ne vibre pas, forer progressivement dans le bois dur un trou rond, régulier, à la bonne distance..."

Bois tourné et bois percé
Bois tourné et bois percé

Le facteur ouvre ensuite le bec (un carré avec un côté incurvé) pour donner le ton.  Il y enfonce un petit morceau de bois dur avec un passage pour souffler.

Travail du khlui
Travail du khlui

 

ll faut ensuite percer le six ou sept trous.

Perçage des trous
Perçage des trous
Finition du perçage des trous
Finition du perçage des trous


La difficulté pour faire un  khlui est la bonne adéquation des différentes phases, un léger défaut provoque inévitablement une distorsion. 
 

Quelques notes pour tester...
Quelques notes pour tester...

Un savoir-faire qui se perd

 

Autrefois à Bang Phaek on fabriquait la khlui dans presque tous les foyers de la communauté. Actuellement, seules cinq à six maisons produisent encore des khlui

 

Pi Chang et sa femme
Pi Chang et sa femme

Comme il n'est plus possible de vivre en ne fabriquant que des khlui en bois de première qualité, ils produisent aussi des khlui en PVC, en réponse au besoin de khlui bon marché. Le son est assez bon pour les leçons de khlui des étudiants du secondaire. Cette activité  constitue  aujourd'hui une part importante du revenu du facteur 
Auparavant, le facteur affichait son talent pour créer le khlui en le décorant avec un motif en plomb. Il existe sept motifs principaux, à savoir le motif de fleurs de néflier, le motif de l'arrosage, le motif noir, le motif de pierre, le motif de chataigne d'eau, le motif du saut, le motif drôle. Mais maintenant, plus de motifs de khlui : le plomb est un produit toxique dangereux pour la santé... 

Innovations

La popularité décroissante de la musique thaïlandaise a fait évoluer Pi Chang et de nombreux facteurs. Pour suivre les changements survenus, ils entreprennent  la production de khlui pouvant être jouées dans des groupes internationaux. Un point simple à de cette évolution vient du fait que la khlui pour la musique thaïlandaise a des trous de même taille alors que la flûte son universelle, a des trous inégaux, petits et grands.
"J'ai déjà joué de la musique internationale. Par conséquent, connaître le système de notes international me donne un avantage ici. Je considère comme un devoir du facteur de continuer à améliorer le khlui et en faire une flûte contemporaine", a déclaré le facteur de la quatrième génération.
Pi Chang va tester de nouveaux modèles. Lors de l’essai de la nouvelle campagne de fabrication de khlui moderne, il percera d'abord des tuyaux en PVC afin de tester le son correct avant de travailler avec du bois. 

Et demain ?

Pi Chang ne pense donc pas à prendre sa retraite. Il a l'intention de continuer à développer son propre khlui, trouver un look unique. "Je pense essayer de dessiner un motif sur la flûte. On doit trouver un moyen de dessiner un motif qui n’affecte pas le son du khlui également. " ajoute-t-il.
Comme il serait dommage que la connaissance de la fabrication de la flûte transmise depuis deux siècles disparaisse tout simplement parce que la famille ne prend pas la relève alors Pi Chang serait très heureux d'enseigner gratuitement si quelqu'un veut apprendre sérieusement à faire des khlui
Pi Chang est toujours prêt à ouvrir la porte pour accueillir ses invités. 
ร้านขลุ่ยลุงจรินทร์ (Magasin de khlui. Oncle Charin)
ติดต่อสอบถาม (contact)  โทร. (tél.) 086 772 2204
 

Lire sur www.safarine.com Le khlui, flûte traditionnelle

Inspiré d'un article de A Day
 

Duang Suda
Duang Suda


Photos : ดวงสุดา กิตติวัฒนานนท์  (Duang Suda Kitti Watthana Non)
Reportage : 
Trawell

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Safarine News


Voir le profil de Safarine News sur le portail Overblog

Commenter cet article