Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les légendes de Laem Ngop et Ko Chang

Ko Chang

Le parc national de Ko Chang, est situé dans le district de Laem Ngop, province de Trat qui est la province frontalière orientale de la Thaïlande. Ko Chang est la plus grande île du golfe de Thaïlande et est la deuxième en Thaïlande après l'île de Phuket Elle a une superficie totale de 268 125 hectares. L'archipel compte un total de plus de cinquante-deux îles et îlets qui dessinent une forme similaire à celle d’un éléphant. Ce qui est à l'origine du nom de ces île : Ko Chang, île(s) éléphant.
 

En Thaïlande on aime à se raconter des légendes concernant la naissance et les origines des lieux et des îles...

L'ile de Ko Chang en Thaïlande
L'ile de Ko Chang en Thaïlande

Comme par exemple pour Ko Chang (เกาะช้าง) et son chapelet de plus de cinquante-deux petites îles au large de la province de Trat ( au sud-est de Bangkok.

C'est dans la ville côtière de Laem Ngop (แหลมงอบ) que sont nées plusieurs légendes sur la naissance des ces îles...

La légende de Yai Mom :

Laem Ngop, province de Trat en Thaïlande
Laem Ngop, province de Trat en Thaïlande

Celle-ci nous raconte qu'à Laem Ngop (แหลมงอบ) il y avait une vieille dame nommée Yai Mom (ยายม่อม) qui élevait des buffles. Un jour ses buffles ont disparu et elle est partie à leur recherche... Elle est tombée à l'eau et c'est noyée, on raconte qu'elle s'est transformée en un rocher appelé "le rocher de Yai Mom", Kot Hin Yai Mom (ขดหินยายม่อม) et son chapeau c'est également transformé en un petit rocher...

La légende du seigneur Dido :

Ko Chang sauvage...
Ko Chang sauvage...

Celle-ci nous raconte que dans le passé, au temps du règne de Rama IV, il y avait des tigres qui vivaient dans l'île... Un jour un citoyen d'origine vietnamienne du nom de Seigneur Dido organisa une cérémonie et jeta des rochers dans la mer en affirmant que si les rochers ne remontaient pas à la surface il n'y aurait plus jamais de tigre dans l'île, et en effet on ne vit plus jamais de tigre sur Ko Chang.

Cette histoire fut racontée au Roi Rama V par un citoyen de Ko Chang, Monsieur Tin, celui-ci fut élevé au rang de gouverneur et obtint le titre de Luang Ton Sakul Salak Phet Rung (หลวง ต้นสกุล สลักเพชรุ้ง).

La légende de Ai Phet : 

Les eaux bleues de Ko Chang...
Les eaux bleues de Ko Chang...

Celle-ci est en rapport avec le nom même de cette île et la raison pour la quelle il n'y a plus d’éléphant à Ko Chang...

Un jour, un vénéré sage ordonna que l'on construise un lieu pour élever des éléphants sur Ko Chang... Il y avait donc un éléphant mâle nommé Ai Phet (อ้ายเพชร) et un couple de personnes âgées, le grand-père nommé Tabai (ตาบ๋าย) et la grand-mère nommée Yai Mom (ยายม่อม). Un jour Ai Phet s'enfuit dans la nature pour aller s'accoupler avec une femelle sauvage.

Ai Phet est resté introuvable de nombreuses années et eu trois enfants...

Le sage ayant appris cela il ordonna aux deux personnes d'aller le rechercher. Tabai et Yai Mom allèrent le chercher chacun de leur coté...

 

Hin Chang Sam Luk
Hin Chang Sam Luk

Un jour Ai Phet arriva jusqu’à l’extrême nord de l'île, se mis à nager vers le large et tenta de revenir pour remonter sur la rive, mais ses trois enfants qui le suivaient se noyèrent au large et devinrent trois rochers que l'on nomme aujourd'hui "Les Rochers des trois petits éléphants", hin chang sam luk (หินช้างสามลูก) tandis que Ai Phet nagea plus loin encore en suivant le rivage, avant d'arriver à sortir de l'eau il fit ses besoins dans l'eau, ce qui devint également des petits rochers que les villageois appellent encore de nos jours "Les rochers crottes d’éléphant", hin ki chang (หินขี้ช้าง).

Ai Phet marcha le long des rives du sud de la rivière Trat...

Tabai se découragea en pensant que l’éléphant était parti bien trop loin et il abandonna, laissant Yai Mom chercher toute seule... Elle arriva près d'une forêt mais n'osa pas y entrer à cause des animaux sauvages, finalement elle s’enfonça dans la boue de la rive et y trouva la mort et son corps se transforma en rocher, les villageois donnèrent à l'endroit de nom de "Les rochers de Yai Mom", hin yai mom (หินยายม่อม)... Son chapeau traditionnel, fait de bambou et de feuilles de palmier en forme de cuvette inversée, appelé ngop (งอบ) qu'elle perdit sur la pointe de la rive devint également un petit rocher, et donc cet endroit porte maintenant le nom de Laem Ngop (แหลมงอบ) : "Le cap du chapeau"...

Lorsque le sage appris que Ai Phet était arrivé jusqu'au rives du sud il pensa que l’éléphant ne pourrait que revenir sur l'île et il ordonna aux villageois de construire une étable afin qu'il puisse s'y mettre à l'abri. Cet endroit fut nommé Ban Khok (บ้านคอก).

Aujourd'hui, l'eau dans cette zone est très profonde mais aucun bateau n'y passe et il n'y a pas de phare.

Arrivé sur la rive Ai Phet contourna l’étable au lieu d'y entrer se mettre à l'abri, le sage demanda aux villageois de guider Ai Phet pour qu'il rentre à l’étable...

Après cette mésaventure, le sage ordonna que l'on élève plus jamais d’éléphant  sur l'île... Et donc on n'a plus jamais vu d’éléphant sur Ko Chang...

Ko Chang
Ko Chang

 

Visitez la Thaïlande avec Safarine Tours Thailand et profitez au maximum des événements et attractions du moment... Quelque soit la période de l’année ! 

Safarine vous fait découvrir la Thaïlande authentique
Safarine vous fait découvrir la Thaïlande authentique

KANCHANABURI

La région boisée et sauvage de Kanchanaburi, à l’ouest de la Thaïlande présente un environnement encore préservé, varié et facilement accessible...

Liste des tours...

Chiang Mai

Surnommée la « Rose du Nord » Chiang Mai est ancrée dans l’histoire et bénéficie d’une belle architecture...

Liste des tours...

Ailleurs en Thaïlande...

Safarine tour vous propose des offres spéciales dans toute la Thaïlande. Découvrir la région du nord-est, région des cultivateurs du célèbre riz « Hom Mali » et suivre le cours du Mékong pour découvrir des paysages époustouflants...

Liste des tours...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Safarine News


Voir le profil de Safarine News sur le portail Overblog

Commenter cet article