Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les porcs en Thaïlande

Les porcs en Thaïlande

Verrat de Thaïlande
Verrat de Thaïlande

Les races autochtones

Il existe assez peu de porcs locaux dans les élevage et ils ne se trouvent que dans certaines régions, en effet la plupart des éleveurs préfèrent des races de porcs étrangères. Les races locales n'ont pas été améliorées ni sélectionnées pour faire de "bons porcs". Par conséquent, les porcs indigènes ont des caractéristiques peu satisfaisantes : ils sont petits, à croissance lente, le ratio aliments fourni / viande est faible, la qualité relativement basse, une petite quantité de viande rouge, un corps très court, des hanches étroites et de petites épaules. 

Parmi ces variétés de porc indigènes on trouve :
La race Hainan - หมูพันธุ์พื้นเมือง

Race de porcs de Hainan
Race de porcs de Hainan


Cette race de porc est originaire du sud de la Chine, et élevée dans les régions du centre et du sud de la Thaïlande depuis des siècles. Le corps est blanc et noir mélangé : très noir pour la tête, les épaules, le dos et les cuisses. La partie inférieure du corps est blanche. Le porc de Hainan a une belle tête, le museau est long et légèrement courbé. Les porcs de Hainan se développent et se reproduisent mieux que d'autres porcs indigènes

Race "buffle" - หมูพันธุ์ไหหลำ
On la trouve principalement dans le nord de la Thaïlande. La couleur de cet animal est similaire à celle du porc de Hainan, mais le corps est plus noir. Le museau est droit et plus court et plus de ridé. Le corps est plus petit que celui de Hainan. Il pèse entre cent vingt-cinq et cent cinquante kilogrammes, la femelle pèse ⁸entre cent et cent vingt-cinq kilogrammes.Le poids idéal pour le marché avoisine les quatre-vingts  kilogrammes.

Race rat -  หมูพันธุ์ราด
Cette race est élevée dans l'Isan, la région nord-est de la Thaïlande. La tête du cochon rat a une belle forme, longue et droite. Le corps est court et serré. Des os solides mais qui se développent lentement

Les porcs noirs

Race 'phu phan' obtenue par croisement (province de Sakon Nakhon)
Race 'phu phan' obtenue par croisement (province de Sakon Nakhon)


Dans la région nord-est de la Thaïlande, l'Isan, il existe une variété de porcs noirs ayant la peau rugueuse. Par conséquent, ils sont vendus à un prix inférieur à celui des autres races de porcs. Ces races de porcs sont principalement utilisées pour des croisement avec la race rat pour en améliorer la forme, la taille et la croissance, mais l'utilisation de porcs reproducteurs étrangers donne de meilleurs résultats.

Les races de reproducteurs étrangers

Race laen ret -  หมูพันธุ์แลนด์เรซ

Porcs <i>laen ret</i> originaire du Danemark
Porcs 'laen ret' originaire du Danemark


Cette race de porc est originaire du Danemark. C'est la meilleure pour le bacon et la la viande de bonne qualité. Son corps est blanc, mais il peut y avoir des taches noires sur la peau. Le corps et le dos sont assez droits. Ces  oreilles sont grandes et son menton droit et lisse. C'est une race prolifique et bonnes pour élever des petits. En Thaïlande, il en existe de nombreux individus, en particulier dans la région centrale de la Thaïlande.

Race de 'gros porc blanc' - หมูพันธุ์ลาร์จไวต์

Race 'gros porc blanc' originaire du Yorkshire


Aux États-Unis, cette race de porcs est appelée Yorkshire. Elle est originaire d'Angleterre.  Elle est bonne pour le bacon et a une croissance rapide. Sa couleur estcblanche sur tout le corps, sa tête est moyenne ainsi que ses oreilles. Les femelles sont prolifiques.


Race durok - หมูพันธุ์ดูร็อก

Race 'durok' d'origine américaine du nord
Race 'durok' d'origine américaine du nord


Le porc durok est originaire des États-Unis d’Amérique. C'est un gros porc à viande. Son corps est épais avec une longueur plus courte que celle des variétés laen ret (gros porc blanc -Yorshire). Il a de grandes hanches Sa couleur varie du brun foncé au brun clair. Sa tête est de taille moyenne et ses oreilles tombent en avant.


Races hybrides
 

Race hybride 62,5 % 'durok' d'origine américaine, 32,5 % races locales.
Race hybride 62,5 % 'durok' d'origine américaine, 32,5 % races locales.


Des croisement variés de races étrangères apparaissent soutenues par les projets royaux. La plupart d'entre elles se développent rapidement et sont très populaires dans l'élevage de porcs à l'engrais en Thaïlande.

Sources : Les sources d’information sont tirées de l’Encyclopédie thaïlandaise pour la jeunesse, volume 18, titre 9. Le droit d’auteur appartient à Sa Majesté le Roi.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Safarine News


Voir le profil de Safarine News sur le portail Overblog

Commenter cet article