Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En hommage à SM Rama V : histoire de SM Saovabha Phongsri

Le 23 octobre est un jour férié en Thaïlande en mémoire de la mort du plus vénéré des rois du Siam : SM Rama V (Chulalonkorn), un grand réformateur du Siam. À cet occasion de nombreux Thaïlandais viennent lui rendre hommage au pied de la statue équestre, place du Palais Royal à Bangkok.
Partout, dans les rues de pays, les gens dressent spontanément de petits autels en l'honneur du roi disparu dont une image orne quasiment toutes les habitations.

Statue du Roi Rama V, Bangkok
Statue du Roi Rama V, Bangkok


SM Rama V est, avec son petit-fils, SM Rama IX (Bhumibol Adulyadej), le souverain dont le règne a eu le plus d’influence sur la nation siamoise devenue thaïlandaise. 
De nombreux articles sont publiés dans les média francophones ce 23 octobre 2018.
Safarine News a choisi de lui rendre hommage au travers de son épouse, et régente du Siam, SM la Reine Saovabha Phongsri.
 

Saovabha Phongsri épouse du Roi Rama V
Saovabha Phongsri épouse du Roi Rama V

Lire aussi :  Le 23 octobre, à la mémoire de SM le roi Rama V.

Saovabha Phongsri (เสาวภาผ่องศรี) est née le 1er janvier 1864 et est morte le 20 octobre 1919. Elle est la fille du roi Rama IV et de la reine Piam Sucharitakul. Saovabha épousa son demi-frère, le roi Chulalongkorn (Rama V) dans le courant de 1878 et eut avec lui neuf enfants, dont cinq sont parvenus à l'âge adultes et deux sont devenus rois : Rama VI et Rama VII. Elle était la plus jeune sœur de la future reine Sunandha Kumariratana (สุนันทากุมารีรัตน์) une des épouse de Rama V qui a connu un destin tragique : elle s'est noyée, avec sa fille Kannabhorn Bejaratana, lorsque son bateau a chaviré dans le Chao Phraya. Aucun des nombreux témoins, n'est intervenu, car il était interdit sous peine de mort de toucher la reine.

SM Chulalongkorn et SAR Saowapa Pongsri / SAR Maha Chakri Sirindhorn (à gauche) / SAR Maha Chakri Sirindhorn Phra Thep Nareerat / SAR Sirindhorn / SAR le prince héritier Karnarat
SM Chulalongkorn et SAR Saowapa Pongsri / SAR Maha Chakri Sirindhorn (à gauche) / SAR Maha Chakri Sirindhorn Phra Thep Nareerat / SAR Sirindhorn / SAR le prince héritier Karnarat


Saovabha était également la demi-sœur de la reine Savang Vadhana (สว่างวัฒนา). 
En 1897, elle est devenue la première femme régente du Siam, quand son mari a voyagé en Europe. À son retour, Rama V lui accorda le titre de "Somdet Phra Nang Chao Saowapha Phongsi Praborommarachininat"(สมเด็จพระนางเจ้าเสาวภาผ่องศรี พระบรมราชินีนาถ - Sa Majesté la reine régente). Durant son règne, elle s'est intéressée à de nombreuses problèmes concernant les femmes.
Le 1er avril 1904, elle a créé l'École Rajini ou "École de la reine" à Bangkok, l'une des toutes premières écoles de filles du Siam. Des matières étaient proposées dans les domaines suivants : thaï et anglais, arts et artisanat, moralité et disciplines propres. Avec l’autorisation du roi Rama V, l’école de la Reine fut déplacée en 1906 à l’emplacement actuel dans la région de Sunantalai. Depuis lors, l'administration et le programme de l'école ont été gérés par plusieurs membres de la famille royale, ainsi que par les épouses de nobles thaïlandais. L'école Rajini jouit aujourd'hui d'une excellente réputation.

École Rajini, Bangkok
École Rajini, Bangkok

À sa mort en 1919, elle était âgée de cinquante-sept ans. Elle eu droit à des grandes funérailles royales présidées par son fils, le roi Vajiravudh (Rama VI), en présence de tous les membres de la famille royale. Elle a joué un rôle posthume important dans l'établissement de la loi de succession de 1924, par laquelle son fils le roi Vajiravudh a stipulé que les enfants de Saovabha avaient la primauté sur tous les autres pour la succession royale. Cette loi a garanti l'accession au trône de son plus jeune fils, le prince Prajadhipok (Rama VI), en 1925, en dépit de l'existence du fils de Chulalongkorn plus âgés et mieux instruits.

SM le roi Vajiravudh a donné à une institution scientifique le nom de sa mère "Institut à la mémoire de la reine Saovabha" et a présidé personnellement à une cérémonie avec dédicace le 7 décembre 1922. 

Queen Saovabha Memorial Institute
Queen Saovabha Memorial Institute


Le Queen Saovabha Memorial Institute a une histoire intéressante et unique. La mort de Momchaoying Banlusirisarn Diskul, causée par la rage en 1911, a fait prendre conscience du danger de cette maladie incurable et de la nécessité de se faire vacciner contre elle en Thaïlande. Le vaccin antirabique n'était pas disponible en Thaïlande à cette époque. Son père, SAR le Prince Damrong Rajanubharb, ministre de l'Intérieur, a demandé à SM le Roi Vajiravudh (Rama VI) l'autorisation de créer un centre de production de vaccins et de vaccination contre la rage. Avec la permission de Sa Majesté, un bâtiment situé sur la propriété royale, route Bamrung Muang, près de la gare actuelle de Hua Lampong, a été utilisé comme premier centre. Le matériel médical et les installations nécessaires ont été achetés par un fonds initialement offert par la mère du roi, Sa Majesté la reine Saovabha et des contributeurs Thaïlandais. Ce centre a été officiellement ouvert le 26 avril 1913 sous le nom de "Pastura Sabha", qui a ensuite été remplacé par "Sathan Pasteur" en hommage à Louis Pasteur, pionnier de la production de vaccins antirabiques. Avec l'aide de l'Institut Pasteur de Paris, le Dr Léopold Robert est nommé directeur de Sathan Pasteur avec pour mission de produire des vaccins contre la rage, la variole, le choléra, la typhoïde et d'autres maladies infectieuses. Sathan Pasteur était sous la direction du ministère de l'Intérieur jusqu'en 1917. SM le roi Vajiravudh décida alors de transférer toutes ses activités à la Croix-Rouge thaïlandaise. Le Dr Léopold Robert est devenu le premier directeur de la nouvelle organisation, nommée Division des sciences de la Croix-Rouge thaïlandaise. À la suite de la cérémonie royale d'incinération de SM la reine Saovabha le 24 mai 1920, SM le roi Vajiravudh décida de construire un bâtiment permanent à sa mémoire, destiné à la recherche en sciences médicales. Il a octroyé à la Croix-Rouge thaïlandaise une grosse somme d'argent et un terrain situé au coin de Henry Dunant et de Rama IV Road pour le bâtiment principal et en tant que siège permanent de la Division des sciences de la Croix-Rouge thaïlandaise. Grâce à un don de la reine Sawangvadhana et du budget de la Société de la Croix-Rouge thaïlandaise, deux bâtiments supplémentaires ont été construits des deux côtés du bâtiment principal afin de faciliter la création d'une institution scientifique autonome. 
L'institut est surtout connu pour une activité relativement mineure : la "Snake Farm", un organisme éducatif sur les serpents ouvert au public et aux touristes (dont 40% de Thaïlandais), aux organisations gouvernementales et privées, aux écoles et aux universités afin de faire connaître les habitudes des serpents et améliorer les attitudes envers ces reptiles.

Snake Farm
Snake Farm


Dans le Bâtiment Simaseng (rénové en 2008) conçu pour héberger des serpents venimeux, des poissons, des insectes et autres animaux toxiques on peut voir trente-cinq espèces de serpents vivants. Une arène de cent places permet d'assister à l'extraction de venin. Un musée et une exposition sur l'évolution des serpents, leur anatomie, leur cycle de vie, leur reproduction, la toxicologie et les premiers soins à apporter en cas de morsure.

Snake Farm, spectacle et information
Snake Farm, spectacle et information

 

Visiter la Thaïlande autrement... 

Découvrir sa culture et ses cultures...

Rencontrer ses habitants et comprendre leurs vies...

Communier avec la nature et approcher sa faune discrète...

Aventures en toute sécurité et respect...

Safarine Tours Thaïland

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Safarine News


Voir le profil de Safarine News sur le portail Overblog

Commenter cet article